Skip to main content
Salut les initiés ! J’ai une question pour vous :

Connaissez-vous le philtrum ?

Mais si ! C’est cette petite fossette qui relie le nez à la bouche.

Les initiés • scrubs

Le philtrum a longtemps été un mystère pour les biologistes du monde entier.

À quoi sert-il ? Comment se forme-t-il ?

Aujourd’hui, on sait que c’est la clé de voûte du visage ! L’endroit où toutes les cellules se réunissent comme la dernière pièce d’un puzzle complexe.

Nous voilà donc avec une partie du visage inutile, mais belle ; mystérieuse et pourtant centrale.
Il n’en faut pas plus pour attiser la curiosité des poètes et des philosophes de la Nature de tout temps.

Il était une fois le philtrum…

Le philtrum est célèbre pour la légende qui l’accompagne. On l’appelle souvent « l’empreinte de l’ange » ou « le doigt de l’ange ».

C’est quoi le rapport ?

Tout commence avec ce passage du Talmud (traité Nidda p.16a)

Une lampe brûle au-dessus de la tête [de l’embryon], et il contemple le monde d’une extrémité à l’autre, comme il est dit (Job 29,3) : ‘Quand sa lampe brillait sur ma tête et que sa lumière me guidait dans les ténèbres.’ […] Il n’est pas de séjour plus heureux pour l’homme, comme il est dit (Ibid.2) : ‘Que ne puis-je être comme aux mois du passé, aux jours où Dieu me gardait.’ Quelle est la période qui se compte en mois et non en années, c’est la grossesse. Toute la Torah est enseignée à l’embryon, comme il est dit : ‘Il m’instruisait alors et me disait, que ton coeur retienne mes paroles et tu vivras.[…] Dès que l’enfant vient au monde un ange s’approche de lui et lui donne un coup sur la bouche, ce qui lui fait oublier la Torah toute entière

Du philtrum à l’âme immortelle

La première chose à retenir de cette histoire, c’est qu’a priori, l’embryon serait instruit de tous les mystères de l’univers. Il possède en lui la connaissance de l’infinie.

On peut considérer, sans trop s’avancer, que cette lampe qui brûle au-dessus de la tête fait référence à cette notion bien connue d’âme immortelle. Celle-là même qui s’incarne sur terre dans les êtres et qui retourne à la source éternelle à leur mort.
Ici, on part donc du principe que chaque personne qui peuple ce monde possède en lui une graine d’essence divine.

Il me paraît également important de préciser que cette « lampe », semblable à un soleil, est la même qu’on visualise lors de la pratique de La Croix kabbalistique.

Chut !

Mais cette lumière, qui brille au-dessus de nos têtes, on ne peut plus la contacter !

En effet, la légende nous raconte qu’au 3e mois de gestation (période à laquelle le visage finit de s’achever), un ange viendrait apposer son index sur la bouche de l’enfant à naître pour couper la connexion wifi avec l’éternité dans un murmure : chut !

Rien que ça !

C’est cette apposition du doigt qui forme le philtrum. On retrouve des variantes de cette légende dans de nombreuses œuvres comme « Mister Nobody » au cinéma ou encore « l’empire des anges » dans la littérature.

À partir de ce constat, il y’a beaucoup à dire

Les anges de naissances

Quand le chiffre trois apparaît dans la Nature, ce n’est jamais anodin. Si certains récits racontent que le doigt appartient à l’ange de la conception (Laylah) et d’autres à leur ange gardien j’ai un autre avis sur la question.

1 doigt, 3 phalanges et 3 mois.

On peut ici faire un parallèle avec les 3 anges de naissances de la tradition juive. Je ne vais pas développer ce sujet complexe ici. Ce sujet feras l’objet d’un article.

Mais pour résumer, il existe une théorie selon laquelle l’âme serait constituée de 3 parties distinctes. Chaque partie correspond à un ange et influence nos vies au quotidien.
L’intégration de ces trois anges serait un premier pas vers la reconnexion avec notre lampe et donc, un premier pas vers l’éternité.

Le voile d’Isis

« Nature aime à se cacher »

On doit cette phrase mystérieuse à Héraclite qui la déposa dans le temple d’Artemis.

Et, en effet, on comprend grâce au philtrum que les secrets de la Nature ont été voilés lors de notre naissance. Et c’est une bonne chose ! Notamment, car c’est le rôle de l’Homme de découvrir par lui-même pourquoi il est là et faire évoluer son âme au cours de ses nombreuses vies.
Et c’est pourquoi il appartient à chacun de percer ce voile et de décrypter les mystères de la nature. Et c’est ce que fait l’initié. C’est là sa quête !

Les initiés • le voile

J’espère que la notion de philtrum vous est plus familière.
Je vous laisse avec une anecdote à méditer 10 minutes (on n’oublie pas la pratique ! ).

La base du philtrum se nomme « l’arc de cupidon ». C’est ce petit V que forme le haut de la lèvre et qui part en direction du nez. Alors je me dis que peut-être, en suivant la flèche qui perce le voile on trouvera l’Amour.

En attendant de percer le voile dont la serrure est le philtrum, je vous dis à vos arcs et surtout restez curieux.

Nicolas Fayard

Nicolas Fayard

Je m'appelle Nicolas, j'ai 29 ans et je suis sorcier & coach spirituel. Concrètement, je t'accompagne à trouver ta juste place dans le monde grâce à l'enseignement des arts occultes. ✨Mes valeurs : #Sensibilité #Spiritualité #Stabilité #Harmonie

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Et téléchargez votre calendrier 2021

Inscrivez-vous à la Newsletter

Felicitation ! Vous recevrez bientôt notre chouette gazette

Inscrivez-vous à la Newsletter

Et téléchargez votre rituel de Yule

Inscrivez-vous à la Newsletter

Felicitation ! Vous recevrez bientôt notre chouette gazette